Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 12:12

 LES BAUX ET LES LOYERS DANS LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES ET LA RESTAURATION

 

LES QUESTIONS ABORDEES  :

 

Qu’est ce que  le statut des Baux commerciaux ? Chap I II

Mon propriétaire veut récupérer son immeuble : est ce possible ? Chap II IV V art L145-18 du CC

J’ai reçu un congé du bailleur, que faire ? Chap V 

J’ai reçu un congé avec refus de renouvellement mais proposition d’une indemnité ? Comment est elle calculée ?  Chap V

Le loyer proposé dans le congé est excessif , quel devrait être ce loyer ? Chap III a,c,d,e,

J’ai laissé passer l’échéance du bail , vais-je être pénalisé ? Chap V

Le propriétaire devrait faire des travaux prévus dans le bail , comment le contraindre ? Chap IV

Je veux moderniser l’établissement et obtenir son classement  nouvelles normes, dois je en informer le bailleur et comment le faire ? Chap IV et VIII

Je souhaite céder mon Bar à quelqu’un qui prévoit une autre activité . Faut il une autorisation ? Chap IV

2 ans se sont écoulés depuis le début du bail et le propriétaire me demande une augmentation de loyer. Dois je accepter ? Chap III g X-art L45-38 du CC

Le bail arrive à échéance. Puis je demander une modification des clauses ? Chap IV

Une procédure a été engagée mais le bailleur me propose un arrangement amiable : est ce possible ? Chap IX

Qui doit payer la mise en conformité avec les normes de sécurité ? Chap VIII et X

Le propriétaire veut exercer son droit  de repentir : qu’est ce que c’est ? Chap VI

Quand la présence de l’avocat est elle obligatoire et quels sont les honoraires ? Chap IX

Je souhaite mettre mon fonds en gérance libre ? Faut il prévenir le bailleur ? Chap VII

 

CONTENU DU LIVRE

 

LE BAIL ET LES LOYERS        1

DANS L’HEBERGEMENT TOURISTIQUE            1

I.     LE STATUT          5

II.    ELEMENTS ESSENTIELS DU BAIL              7

III.   LA FIXATION DU LOYER  11

IV.   LES CHARGES ET LES CONDITIONS DE LA LOCATION       26

V.    DESPECIALISATION         30

VI.   L’EVICTION ET L’INDEMNISATION              31

VII.  LES SOUS LOCATIONS   41

LA GERANCE LIBRE 41

VIII. LA LOI DU 1er JUILLET 1964         42

IX.   PROCEDURE      46

X.    QUELQUES MOTS CLEFS              50

XI.   ANNEXES            60

a.    La loi du 1er Juillet 1964 , maintenant art L311.1 et suivants du Code du tourisme         60

b.    Application du texte           62

c.    Le défaut de notification au bailleur et ses conséquences dans le cadre des art L311.1 et suivants           66

d.    Le Code du commerce art 145.1 à 145.60  67

XII.  EXTRAITS CODE DE PROCEDURE CIVILE                87

XIII. EXEMPLE DE BAIL COMMERCIAL               90

XIV.                ESTIMATION DU LOYER D’UN CAMPING   105

XV. ESTIMATION DU LOYER DE CHAMBRES ( ET TABLES) D’HÔTES     128

XVI.                ESTIMATION DU LOYER D’UN HÔTEL        129

XVII.               VALEUR LOCATIVE ET LOYER D’UN RESTAURANT              130

XVIII.              OUTILS FINANCIERS        131

XIX.                BIBLIOGRAPHIE 131

XX. SITES RECOMMANDES   132

 

 Le loyer dans l’hébergement touristique et la restauration représente un poste très important, de l’ordre de 7% à 35% du chiffre d’affaires hors taxes, à quoi il faut ajouter les charges relatives à l’entretien de l’immeuble et à certaines taxes mises à la charge du locataire.

 

La révision et le renouvellement du bail entraînent généralement des augmentations de loyers qui sont à l’origine de nombreux litiges.

 

Trop souvent les locataires en place ne connaissent pas leurs droits et leurs obligations, et effectuent, cas trop fréquent, les travaux mis par une clause du bail à la charge des propriétaires, ou l’inverse.  

 

Pour ces raisons et bien d’autres, j’ai pensé qu’il était souhaitable d’écrire ce livre numérique qui vise à informer les bailleurs et leurs locataires en allant à l’essentiel.

I.                   LE STATUT

 

Il est précisé dans  l’article 145-1 du Code de commerce :

 

« Les dispositions du présent chapitre s'appliquent aux baux des immeubles ou locaux dans lesquels un fonds est exploité, que ce fonds appartienne, soit à un commerçant ou à un industriel immatriculé au registre du commerce et des sociétés, soit à un chef d'une entreprise immatriculée au répertoire des métiers, accomplissant ou non des actes de commerce, et en outre :

 

1° Aux baux de locaux ou d'immeubles accessoires à l'exploitation d'un fonds de commerce quand leur privation est de nature à compromettre l'exploitation du fonds et qu'ils appartiennent au propriétaire du local ou de l'immeuble où est situé l'établissement principal. En cas de pluralité de propriétaires, les locaux accessoires doivent avoir été loués au vu et au su du bailleur en vue de l'utilisation jointe ;

 

2° Aux baux des terrains nus sur lesquels ont été édifiées - soit avant, soit après le bail - des constructions à usage commercial, industriel ou artisanal, à condition que ces constructions aient été élevées ou exploitées avec le consentement exprès du propriétaire.

 

II. - Si le fonds est exploité sous forme de location-gérance en application du chapitre IV du présent titre, le propriétaire du fonds bénéficie néanmoins des présentes dispositions sans avoir à justifier de l'immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.

 

III. - Si le bail est consenti à plusieurs preneurs ou indivisaires, l'exploitant du fonds de commerce ou du fonds artisanal bénéficie des dispositions du présent chapitre, même en l'absence d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers de ses Co preneurs ou Co indivisaires non exploitants du fonds.

En cas de décès du titulaire du bail, ces mêmes dispositions s'appliquent à ses héritiers ou ayants droit qui, bien que n'exploitant pas de fonds de commerce ou de fonds artisanal, demandent le maintien de l'immatriculation de leur ayant cause pour les besoins de sa succession »

 

L’application du statut suppose l’existence d’un bail ou d’une promesse de bail.

 

Lorsque le bail est équipé ou meublé, le statut s’applique.  La preuve du bail peut être apportée par tous moyens.

 

ACHETER LE LIVRE NUMERIQUE ( 29 euros) sur ce site :

 http://www.numilog.com/Pages/Recherche/ResultatRecherche.aspx?mode=br&titre=&auteur=Christian+Bonnin

 

Acheter le livre numérique et le kit ici :

http://www.livres-hotellerie-residencetourisme-camping.info/outils_financiers_previsionnels_sous_excel_071.htm

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cb.expert
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog-notes de Ch.Bonnin
  • : le blog-notes des loyers commerciaux,valeurs locatives,de la règlementation,du calcul des indemnités d'évictions et expropriations, calcul des valeurs de fonds et d'entreprises
  • Contact

Profil

  • cb.expert
  • Expert judiciaire honoraire en estimations
https://sites.google.com/site/feuilletezleslivresnumeriques/catalogue-des-publications
  • Expert judiciaire honoraire en estimations https://sites.google.com/site/feuilletezleslivresnumeriques/catalogue-des-publications

Recherche

Archives

Pages